PCA et travail, aïe!

Ici on ne parle que de sa vie avec la PCA.

Modérateurs : Anne, modérateurs

Vivi2med
Messages : 31
Enregistré le : 10 juil. 2016 08:15

PCA et travail, aïe!

Message non lu par Vivi2med »

Bonjour à tous,

Petit moment de déprime... Je suis encore arrêtée pour poussée de PCA...
Ma sphère ORL fait encore des siennes et la fatigue m'empêche "d'avancer".
J'avais repris mon travail mi-aout apres un autre arrêt, et j'ai tenu jusqu à debut octobre lorsque mon organisme a décidé de dire stop à la Disulone! Bim: ictère hémolytique... donc et bien arrêt de travail à nouveau: le 4eme depuis le mois de mars... On vient donc de me changer de traitement et me mettre sous méthotrexate car le larynx et la trachée sont en continu très très douloureux (grosse faiblesse dans la voix et douleur à la respiration...)
Autant vous dire qu'au travail, comment dire, ce nouvel arrêt en a irrité plus d'un... comme si je faisais exprès...

Je vous écris car je me sens comme une pestiférée dans le monde du travail, avant j'avais droit à des "soignez vous bien et revenez en forme" aujourd 'hui j'ai droit à "il faudrait envisager autre chose, vous n'allez pas tenir le coup à l'hôpital!!! (Je suis infirmière en pédiatrie)....
La Medecine du travail me recommande un poste aménagé.... Pas de poste aménagé sur l'hôpital.....meme avec une reconnaissance qualité de travailleur handicapé (que je n'ai pas encore) personne ne fait rien pour intégrer le personnel en besoin... alors à quoi cela sert-il???? On me conseille gentiment de rester en arrêt (pour les compréhensifs) ou de voir ailleurs si l'herbe est plus verte (pour les autres)...
hier soir il y avait une émission sur la douleur sur France 5. Et un des médecins spécialistes disait "les gens qui souffrent de douleur chronique dérangent, sont vus comme des pestiférés dans la société...." et bien malheureusement je me suis reconnue dans son discours... c'est bien dommage... juste diplômée depuis l'an dernier, cette PCA me tombe dessus au bout de 8 mois d'exercice professionnel...par moment j'ai envie d'en rire tellement, je fais une reconversion professionnelle, 3 ans d'études avec mes enfants, je réussis, je trouve le job de mes rêves puis on m'annonce gentiment que je devrais peut être penser à faire autre chose!!!!!!c'est le comble!!! Je sais que j'irai mieux bientôt, mais on ne peut pas prévoir les crises....

Je souhaiterais, si vous en avez le temps, recueillir vos témoignages si vous avez traversé la même chose dans votre boulot, ou si vous êtes en plein dedans comme moi....Comment faire...

Bonne journée à tous et bon courage aux douloureux...

Répondre