3eme plan_national_maladies_rares_2018-2022

1 - Notre Politique de protection des données personnelles

2 - Les Flashs
3 - Les FAQ spécifiques au forum
4 - Les débuts du forum


5 - FAQconnexion : Vous avez des problèmes de connexion, lisez moi
.

Modérateurs : futal, modérateurs

Avatar du membre
amalpartout
Administrateur du site
Messages : 338
Enregistré le : 11 févr. 2008 22:02
Localisation : La cote Fleurie en normandie
Contact :

3eme plan_national_maladies_rares_2018-2022

Message non lu par amalpartout » 08 mai 2011 14:36

le 3eme plan_national_maladies_rares_2018-2022

Partager l’innovation,
un diagnostic et un traitement
pour chacun

préface signée par
Agnès Buzyn
Ministre des Solidarités et de la Santé
et
Frédérique Vidal
Ministre de l’Enseignement supérieur,
de la Recherche et de l’Innovation

Le ministère des Solidarités et de la Santé et le ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation présentent le 3ème plan maladies rares.
Les maladies rares concernent un nombre élevé de personnes. Elles représentent en effet plus de 7000 maladies qui touchent plus de 3 millions de nos concitoyens.
Ce 3ème plan est le fruit d’une formidable mobilisation des professionnels de santé, des chercheurs, de laboratoires et des associations de personnes malades pour promouvoir une politique de santé et de recherche ambitieuse au service des personnes atteintes de maladies rares, de leurs familles et de leurs proches. Sa rédaction a été coordonnée par deux personnes qualifiées, le Professeur Yves Levy, président d’Aviesan, et le Professeur Sylvie Odent, professeur de génétique médicale et responsable d’un centre de référence maladies rares.

Pourquoi un 3ème plan maladies rares ?

Les deux premiers plans ont contribué à des avancées majeures. Ils ont contribué à l’excellence nationale, dans les soins
comme en recherche et donné à la France un rôle de leader européen, qu’il est cependant nécessaire de conforter. ... lire la suite plan_national_maladies_rares_2018-2022
The Webmaster. Amalpartout .
Image

Répondre